KRAV MAGA LYON
 

Informations :  06 95 55 19 13  contact@kravmagalyon.com





LE KRAV MAGA
Pour qui ?

Les Origines

En Europe

A Lyon, 1999


Les Principes


Les Courants

Le Logo


LES COURS

3 Salles

Plan Jean Jaurès

Plan Doua

Plan Bron St Priest

Horaires - Tarifs
S’inscrire

Tenue, matériel

L’équipe enseignante

Les Cours Particuliers

Les Stages

Calendrier

F.A.Q.


BONUS

Vidéos

Photos

Programme Technique

Témoignages

Les Liens

Membres




keskekrav.htmlorigines.htmleurope.htmllyon.htmlorigines.htmlprincipes.htmllogo.html3salles.htmlplanjj.htmlplandoua.htmlplanasptt.htmlcrscoll.htmlsinscrire.htmlequipe.htmlcrspart.htmlstages.htmlCalendrier.htmlFAQ.htmlhttp://livepage.apple.com/videos.htmlphotos/photos.htmlprogtech.htmlTemoignages.htmlliens.htmlmembres.htmlshapeimage_2_link_0shapeimage_2_link_1shapeimage_2_link_2shapeimage_2_link_3shapeimage_2_link_4shapeimage_2_link_5shapeimage_2_link_6shapeimage_2_link_7shapeimage_2_link_8shapeimage_2_link_9shapeimage_2_link_10shapeimage_2_link_11shapeimage_2_link_12shapeimage_2_link_13shapeimage_2_link_14shapeimage_2_link_15shapeimage_2_link_16shapeimage_2_link_17shapeimage_2_link_18shapeimage_2_link_19shapeimage_2_link_20shapeimage_2_link_21shapeimage_2_link_22shapeimage_2_link_23shapeimage_2_link_24

Combien y a t il de fédérations différentes ?


Imi a formé de nombreux élèves. Aujourd’hui, dans le monde, on retrouve 6 fédérations principales et légitimes. A la tête de ces 6 fédérations on retrouve 6 des premiers élèves de Imi. La première génération : Eli Avikzar, Richard Douieb, Eyal Yanilov, Haim Gidon, Kobi Lichtenstein, Darren Levine... Ces 6 enseignants ont tous été élèves directs de Imi et gradés par Imi.


Certains parmi eux se revendiquent comme étant les plus proches du fondateur, ou affirment que leur Krav Maga est le seul authentique. Le fait est que tous à différentes époques ont été proche du fondateur. Leur Krav Maga est différent, ce qui est normal, eu égard à leur personnalité, leurs qualités et leur perception du Krav Maga.




Quelques dates importantes pour mieux comprendre la situation mondiale du Krav Maga


1942 création et développement du Krav Maga classé secret militaire

1964 Après plus de 20 ans d’expérience auprès des militaires le Krav Maga s’ouvre aux civils et

           commence à se propager lentement dans d’autres pays. Le système de ceintures est

           adopté (date exacte non connue).

1971  Eli Avikzar devient la première ceinture noire de Krav Maga.

1978, Imi crée l’I.K.M.A. (Israeli Krav Maga Association)

1979  Eyal Yanilov et Richard Douieb obtiennent leur ceinture noire 

1980 Haim Gidon obtient sa ceinture noire

1983  Kobi Lichtenstein reçoit sa ceinture noire

            Darren Levine crée la KMAA pour représenter le Krav Maga aux Etats Unis

1984  Darren Levine obtient sa ceinture noire

1987, Eli Avikzar quitte l’I.K.M.A. et crée le Krav Magen, un dérivé du Krav Maga

1990, Kobi Lichtenstein crée la KMBA, pour représenter le Krav Maga au Brésil.

1994, Eyal Yanilov quitte l’I.K.M.A. et crée l’IKMF (aujourd’hui Krav Maga Global)

1997, Richard Douieb crée la FEKM pour représenter le Krav Maga en Europe

1998, Décès de Imi à 98 ans

1999  Après la mort de Imi, Haim Gidon devient président de l’I.K.M.A. puis plus tard, il crée le

            Krav Maga Gidon System. Richard Douieb, Darren Levinne, Kobi Lichtenstein qui étaient

            resté affiliés à l’I.K.M.A. du vivant de Imi, se séparent de l’I.K.M.A.



En résumé, quelle est la situation générale aujourd’hui ?


Aujourd’hui on compte 6 principales fédérations dans le monde :

  1. -Eli Avikzar est décédé, son fils dirige le Krav Magen, principalement en Israel

  2. -Richard Douieb dirige la Fédération Européenne de Krav Maga (F.E.K.M.) en Europe*

  3. -Eyal Yanilov dirige Krav Maga Global dans différents pays

  4. -Haim Gidon dirige l’Israeli Krav Maga Association (I.K.M.A.) en Israel

  5. -Kobi Lichtenstein dirige la Krav Maga South America (K.M.S.A.) principalement au Brésil

  6. -Darren Levine dirige la Krav Maga Association of America (K.M.A.A.) aux U.S.A.


* A ce jour, la FEKM est la fédération la plus importante au monde avec plus de 15O00 licenciés (2014).


Voyons un petit schéma pour illustrer tout cela

Le Krav Maga dans le monde

et en France

Quelles sont les différences techniques entre ces courants ?


L’IKMA aujourd’hui enseigne le Krav Maga Gidon System. C’est le Krav Maga originel auquel Haim Gidon a ajouté différentes techniques, notamment au sol. Le travail avec agressivité est privilégié. La formation dure 5 ans.


La FEKM enseigne le Krav Maga originel (programme technique tel qu’on le trouvait du vivant de Imi en 1997). Le travail du combat et du contact est souligné. Krav Maga signifie d’ailleurs «Combat Contact». La forme de corps (déplacements, garde, frappes...) se rapproche des boxes pieds poings. Le travail avec relâchement est privilégié. Quelques détails ont été ajoutés. La formation dure 5 ans. Utilise le terme «Darga» pour les niveaux de ceinture noire comme label de qualité.


Krav Maga Global (IKMF) enseigne un programme technique présenté dans un ordre différent. il propose une formation courte et privilégie l’agressivité. N’utilise pas le système des ceintures, mais de degrés.


La KMAA enseigne le Krav Maga originel (programme technique tel qu’on le trouvait du vivant de Imi en 1997). La formation dure 5 ans ; techniquement c’est le courant qui se rapproche le plus de la FEKM.


La KMBA (et KMSA) enseigne le Krav Maga tel qu’il était enseigné dans les années 80. La forme de corps (déplacements, garde, frappes...) ressemble un peu à celle du karaté. Des évolutions ont été apportées. La formation dure 10 ans.


Krav Magen enseigne un mixe de Krav Maga et d’Aikido. Le programme est très différent.



On peut constater qu’à part Krav Maga Global (IKMF), tous les courants utilisent le système de ceintures et proposent une formation complète de 5 ans (10 ans pour KMBA).























L’avis de Steve Schmitt

« j’ai la chance d’avoir rencontré presque tous les anciens élèves de Imi, à la tête de ces différentes fédérations, à part Darren Levinne et Eli Avikzar malheureusement.

J’ai connu le Krav Maga avec Richard Douieb, lors d’un stage en 1995, j’ai rencontré Eyal Yanilov en 1996 à Lyon lors d’une démonstration, j’ai passé ma ceinture noire en 1997 avec Haim Gidon en Israël, puis plus tard j’ai rencontré Kobi Lichtenstein. Anisi, lorsque j’ai créé Krav Maga Lyon en 1999, j’avais le choix de m’affilier avec Gidon, Douieb, ou Yanilov... J’avais tellement été impressionné par les qualités techniques et physiques de Richard qu’en fait je n’ai pas hésité un instant. Pour moi, il représentait tout ce que je recherchais : un Krav Maga percutant, simple et efficace. Ses excellentes capacités physiques, sa pédagogie et sa simplicité étonnante m’ont définitivement attaché au personnage, depuis près de 20 ans maintenant. »




Et la situation en France ?


Aujourd’hui il y a en France trois voies principales en Krav Maga :


  1) la FEKM

  1. -dirigée par le pionnier du Krav Maga en Europe, Richard Douieb, pratiquant depuis plus de 40 ans

  2. -réunissant les hauts gradés du Krav Maga Européen, pratiquants depuis une vingtaine d’année, tous élèves directs de Richard Douieb, faisant d’eux la 2e génération d’élèves directs du fondateur.

  3. -regroupe en France plus de 12 000 personnes, dont plusieurs centaines de ceintures noires

  4. -et 15 000 personnes en Europe faisant d’elle la plus grande fédération de Krav Maga au monde

  5. -propose une formation de 5 ans

  6. -et des examens de ceinture noire sérieux et sans compromis,

  7. -encadrés par des jurys au moins 2e Darga de Krav maga,

  8. -qui garantit des enseignants correctement formés, pédagogiquement et techniquement,

  9. -qui propose d’apprendre le Krav Maga tel qu’il a été voulu par le fondateur, Imi Lichtenfeld


  10. 2) KM Global et l’IKMA

  11. - qui sont minoritaires mais légitimes, chacun proposant sa vision du Krav Maga. Malheureusement certains clubs sont affiliés à la FFKDA qui leur impose un championnat de France de Krav Maga pour des raisons politiques et qui ne manifeste visiblement que peu de considération pour notre discipline.


  12. 3) les autres courants qui sont innombrables, tant il en apparaît régulièrement... Au mieux ils sont la création d’anciens pratiquants de Krav Maga ayant développé leur propre style, au pire ils sont l’inspiration de pratiquants d’autres disciplines tentant de surfer sur la vague «Krav Maga». Bien sûr il y a aussi des instructeurs sérieux mais la plupart du temps il s’agit d’instructeurs mal formés, parfois pas du tout formés.










  13. Un conseil :


  14. Où que vous alliez, renseignez vous sur le parcours de votre instructeur. La plupart des néophytes n’ont pas l’expertise nécessaire pour juger des compétences d’un instructeur de self-défense. L’agressivité et les qualités physiques, pas plus que les belles paroles ou l’apparence ne sont garantes des compétences d’un instructeur. Choisissez un instructeur ayant une formation sérieuse, au sein d’une organisation légitime et de personnes qualifiées.




  15. Un dernier mot de Richard Douieb



« Un championnat de France de Krav-Maga?!



La mission de la Fédération Européenne de Krav-Maga FEKM est de promouvoir le Krav-Maga en en respectant la nature, la richesse technique et les principes spécifiques mis au point par son fondateur Imi Lichtenfeld. Voici pourquoi la FEKM ne peut envisager sérieusement un championnat de cette discipline. La compétition organisée dernièrement ne peut être qualifiée de Compétition de self-défense (le Krav n'est rien d'autre). Cette appellation n'aurait pas de sens à moins de laisser à chaque fois un participant sur deux blessé ou pire ! De plus 50% du Krav-Maga est constitué de combats, ce qui n'apparaît pas dans ce championnat.


L'intitulé le plus juste serait donc "Compétition de démonstrations de Krav-Maga". Cependant, un championnat basé sur des démonstrations dont la notation est encouragée par l'originalité des techniques irait vers un objectif très différent de ce pourquoi le Krav-Maga a été conçu, la logique et l'efficacité technique n'étant pas prioritaires. Une démonstration est basée sur un ensemble chorégraphié et donc préparé à l'avance. Quand on note une démonstration on va forcément accentuer ce qui est intéressant pour le spectacle. Ainsi, les techniques efficientes qui ne sont pas les plus spectaculaires ne peuvent que se détériorer davantage au fil des organisations futures de ces compétitions, de même que la précision des gestes et la justesse des distances qui ne sont pas prises en compte, et qui devraient être appréciées pour mettre toutes les chances du côté du pratiquant en cas de réel besoin de se défendre physiquement.

Pour donner une image, mettre sur pied une compétition de KM avec médaille d'or, d'argent et de bronze, c'est un peu comme donner la médaille du courage pour haut fait d'arme, en temps de paix pour une démonstration de deux minutes...

Pourquoi Imi, compétiteur de haut niveau, n'a-t-il jamais mis au point de compétition de KM ? La réponse est que le KM n'est pas un jeu réduit à une simple compétition sportive, même si nous pouvons féliciter l'investissement de certains compétiteurs de ce récent évènement, qui n'ont pas ménagé leur peine.

Notre école FEKM a la responsabilité de ne pas voir dériver le KM vers autre chose que ce pourquoi il a été créé, en se dégradant pour des raisons futiles.»

 

Quelques mots à propos de l’agressivité

Il existe parfois une certaine confusion entre l’agressivité et l’efficacité. L’agressivité qui consiste à «rentrer dedans» en allant très vite, avec un maximum de tensions, parfois en criant, peut impressionner par le spectacle qu’elle offre : voir un instructeur criant et gesticulant dans tous les sens maltraiter un élève «agresseur» complaisant peut donner un bon effet. Mais faire preuve d’agressivité montre rapidement ses limites. L’excès de tensions réduit la vitesse et la fluidité, diminue la lucidité essentielle en situation de défense, et consumme notre énergie beaucoup trop rapidement. De plus contre un agresseur déterminé, cette illusion d’assurance risque de s’effondrer au premier coup reçu. C’est un peu comme un mauvais nageur nageant le crawl : ça fait du bruit, ça éclabousse... mais il n’avance pas. Alors qu’un bon nageur fait tout l’inverse. L’efficacité est simple et sobre ; pas spectaculaire si ce n’est par les performances qu’elle génère. Pour finir, il ne serait pas étonnant que s’entraîner avec agressivité prédispose aux comportements agressifs. Or c’est précisémment ce qui est contraire aux valeurs du Krav Maga transmises par Imi.  Plutôt que l’agressivité, l’efficacité passe par le courage, la détermination, et une juste tension.